The Fumistes Corporation 2

amis fumistes venez échanger vos connaissances !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Quelques blagues pour matheux

Aller en bas 
AuteurMessage
Wally
fumiste expérimenté
avatar

Nombre de messages : 29
Age : 30
Localisation : Marseille 6è
Date d'inscription : 12/09/2006

MessageSujet: Quelques blagues pour matheux   Lun 9 Oct - 17:53

Devinettes

- Qu'est-ce qu'un ours polaire ?
- Un ours cartésien après un changement de coordonnées.
------------------
- Pourquoi la vie est-elle complexe ?
- Elle a des composantes réelles et imaginaires.
------------------
- Logarithme et exponentielle sont au restaurant. Qui paie l'addition ?
- C'est exponentielle, car logarithme népérien ...
------------------
- Qu'obtient-on en croisant un éléphant et une banane ?
- Réponse : | elephant | * | banane | * sin(theta)
------------------
- Qu'est-ce qu'un homme complexe dit à une femme réelle ?
- "Viens dans C !"
------------------

Contrepèterie : Mon prof de maths a montré Bézout.
------------------

Définitions


Il y a trois sortes de gens au monde : ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas compter.
------------------
Il y a deux sortes de gens au monde : ceux qui pensent que le monde peut être divisé en deux sortes de gens et ceux qui pensent que ce n'est pas possible.
------------------
Il y a 10 sortes de gens au monde : ceux qui comprennent la notation binaire et ceux qui ne la comprennent pas.
------------------
Les vieux mathématiciens ne meurent pas; ils perdent juste certaines de leurs fonctions.
------------------
Dans l'enfer topologique, la bière est contenue dans des bouteilles de Klein.
------------------
Un ingénieur pense que ses équations sont une approximations de la réalité.
Un physiciens pense que la réalité est une approximation de ses équations.
Un mathématicien s'en moque.
------------------

Théorèmes

La limite quand n tend vers l'infini de (sinx)/n est 6.
Preuve : il suffit de simplifier par n au numérateur et au dénominateur.
------------------
"Tous les nombres impairs supérieurs à 2 sont premiers"
En voici les démonstrations de différentes personnes.
Le mathématicien : 3 est premier, 5 est premier, 7 est premier, et par récurrence, tous les nombres impairs supérieurs à 2 sont premiers.
Le physicien : 3 est premier, 5 est premier, 7 est premier, 9 est une erreur de mesure, 11 est premier. Juste pour être sûr, essayons plusieurs nombres choisis au hasard : 17 est premier, 23 est premier, ...
L'ingénieur : 3 est premier, 5 est premier, 7 est premier, 9 est presque premier, 11 est premier, ...
L'informaticien (lisant son écran) : 3 est premier, 3 est premier, 3 est premier, 3 est premier, 3 est premier, ...
Le biologiste : 3 est premier, 5 est premier, 7 est premier, 9 -- les résultats ne nous sont pas encore parvenus...
Le chimiste : "Qu'est-ce qu'un nombre premier ?"
Le programmeur : "Humm ... Attendez une minute, je crois que j'ai un algorithme de Knuth qui trouve les nombres premiers... encore un petit instant, j'ai trouvé le dernier bug ... non, ce n'est pas ça, ... ah ! je pense qu'il doit y avoir un bug du compilateur ici, hmm ... erreur IEEE-998.0334 ... attendez , hmm... oui ...

------------------

Moins on en sait, plus on gagne.
Démonstration :
Postulat 1: la connaissance, c'est le pouvoir.
Postulat 2: le temps, c'est de l'argent.
Comme le sait tout ingénieur :Puissance = travail / temps
Et comme connaissance = pouvoir et temps = argent
on a alors connaissance = travail / argent .
On trouve :
Argent = travail / connaissance
Ainsi, quand la connaissance tends vers zéro, l'argent tends vers l'infini, quelque soit le travail effectué.

------------------

Histoires drôles

Une fonction constante et exp(x) marchent tranquillement dans la rue. Soudain la fonction constante aperçoit un opérateur différentiel qui approche et se sauve.
x -> exp(x) le rattrape et lui demande ce qui lui prend. "Tu ne te rends pas compte ! Si l'opérateur différentiel me rencontre, il me dérivera et il ne restera rien de moi... !"
"Ah ! Ah!", dit x -> exp(x), "il ne m'inquiète pas, MOI, je suis e puissance x !". Et il poursuivit sa route.
Evidemment, au bout de quelques mètres, il rencontre l'opérateur différentiel.
- Salut, je suis x -> exp(x) !
- Salut, je suis d/dy...

------------------

Un prof de maths explique les limites à une blonde. Il résout avec elle l'exercice suivant :

A la fin de l'exercice, il demande à la blonde si elle a tout compris :
"Oh oui, monsieur! J'ai tout compris!"
N'y croyant qu'à moitié, il lui pose l'exercice suivant :
Déterminer
Et la blonde de répondre :


------------------

Un ingénieur se réveille et sent de la fumée. Il sort dans le couloir et voir des flammes.
Il remplit la poubelle de sa chambre d'eau et éteint le feu.
Puis il retourne se coucher .

Un physicien se réveille et sent de la fumée. Il sort dans le couloir et voir des flammes.
Il court jusqu'à une bouche à incendie et après calculs de la vitesse de la flamme, de la distance, de la pression de l'eau, de la trajectoire , etc ... il éteint le feu avec la quantité minimale d'eau et d'énergie.
Puis il retourne se coucher .

Un mathématicien se réveille et sent de la fumée. Il sort dans le couloir et voir des flammes.
Il réfléchit un moment et s'exclame : "Ah ! Il existe une solution !".
Puis il retourne se coucher.

------------------

Un physicien et un mathématicien sont assis. Soudain, la machine à café prend feu.
Le physicien se lève, saisit un seau, court le remplir et éteint le feu.
Le lendemain, alors qu'ils sont assis au même endroit, la machine à café prends de nouveau feu.
Le mathématicien saisit le seau, le tend au physicien et ramène ainsi le problème à un problème précédemment résolu.

------------------

Un biologiste, un physicien et un mathématicien sont assis à la terrasse d'un café et regardent les passants.
De l'autre côté de la rue, ils voient un homme et une femme entrer dans un immeuble. 10 minutes plus tard, ils ressortent avec une troisième personne.
- Ils se sont multipliés, dit le biologiste.
- Oh non, une erreur de mesure s'écrie le physicien.
- S'il rentre exactement une personne dans l'immeuble, il sera de nouveau vide, conclut le mathématicien.

------------------

On demande à plusieurs scientifiques : " Combien vaut pi ?"
L'ingénieur répond : " C'est approximativement 3 et 1/7."
Le physicien dit : "C'est 3.14159"
Le mathématicien réfléchit un instant et répond : " C'est égal à pi".

------------------

Un mathématicien, un physicien et un ingénieur voyage à travers l'Ecosse et voient un mouton noir par la fenêtre du train.
"Aha," dit l'ingénieur, "Je vois que les moutons écossais sont noirs."
"Hmm," dit le physicien, ".Tu veux dire que certains moutons écossais sont noirs"
"Non," dit le mathématicien, "Tout ce qu'on sait est qu'il y a au moins un mouton en Ecosse, et qu'au moins un côté de ce mouton est noir !"

------------------

Un mathématicien et un ingénieur assistent à la conférence d'un éminent physicien concernant les théories de Kulza-Klein sur les processus physiques intervenant dans les espaces de dimension 9.
Le mathématicien est assis et apprécie beaucoup la conférence, pendant que l'ingénieur fronce les sourcils et semble complètement embrouillé.
A la fin, le mathématicien et l'ingénieur,qui a un énorme mal de crâne, commentent la conférence.
L'ingénieur : "Comment fais-tu pour comprendre tout cela ?"
Le mathématicien : "Il suffit de visualiser le processus."
L'ingénieur : "Mais comment peux-tu visualiser un processus intervenant dans un espace de dimension 9 ???"
Le mathématicien : "C'est simple. D'abord tu visualises le processus en dimension n, et ensuite il suffit de prendre n=9."."

------------------


Comment les mathématiciens LE font-il ?

Les experts en combinatoire le font de toutes les manières possibles.
Les topologistes le font discrètement.
Les topologistes le font de manière ouverte.
Les topologistes le font avec du caoutchouc.
Les couples de topologistes le font en se rendant connexes.
Les algébristes le font en groupe.
Les algébristes le font avec leur corps.
Les algébristes le font associativement.
Les algébristes le font en s'inversant.
Les algébristes le font en se multipliant.
Les analystes le font continûment.
Les analystes le font sur un support compact.
Les experts en théorie de la mesure le font presque partout.
Les experts en équations différentielles le font suivant les conditions initiales.
Les experts en théorie des ensembles le font avec application.
Les mathématiciens le font une infinité de fois s'il peuvent le faire une fois et ensuite une fois de plus.

Cantor le fait en diagonale.
Fermat essaie de le faire dans la marge mais n'a pas assez de place.
Galois l'a fait la nuit juste avant.
Möbius le fait toujours du même côté.
Klein le ait simultanément dedans et dehors.
Cauchy le fait avec un ami (Schwarz, Lipschitz, Riemann).
Markov le fait à la chaîne.
Archimède le fait dans sa baignoire.
Newton tombe dans les pommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ERIC3.6l
fumiste expérimenté
avatar

Nombre de messages : 60
Localisation : Bouc Bel Air
Date d'inscription : 08/09/2006

MessageSujet: Re: Quelques blagues pour matheux   Lun 9 Oct - 19:01

alors la chapeau l'artiste beau florilège de .. je sais même pas de quoi, je sais pas si c'est parce que je viens de faire la sieste( ce qui ne m'était pas arrivé depuis plus d'un an) mais je me suis éclater à lire ces trucs donc :

1) ta contrepéterie: pas très bien de faire des cochonneries de ce genre la avec lorrain, enfin ça explique sa mauvaise haleine!

2)
Citation :
Moins on en sait, plus on gagne.
Démonstration :
Postulat 1: la connaissance, c'est le pouvoir.
Postulat 2: le temps, c'est de l'argent.
Comme le sait tout ingénieur :Puissance = travail / temps
Et comme connaissance = pouvoir et temps = argent
on a alors connaissance = travail / argent .
On trouve :
Argent = travail / connaissance
Ainsi, quand la connaissance tends vers zéro, l'argent tends vers l'infini, quelque soit le travail effectué.

sauf que si le travail tend beaucoup plus vite que la connaissance vrs 0 alors l'argent tend vers 0 et non vers l'infini!!

3) et puisqu'on y est que dis tu de ça:

a=b
a^2=ab
a^2-b^2=ab-b^2
(a+b)(a-b)=b(a-b)
a+b=bcomme a=b
a+a=a
2a=a
2=1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wally
fumiste expérimenté
avatar

Nombre de messages : 29
Age : 30
Localisation : Marseille 6è
Date d'inscription : 12/09/2006

MessageSujet: Re: Quelques blagues pour matheux   Lun 9 Oct - 19:19

Hehe, classique... Justement ça parlait de Bernard Werber sur l'autre sujet

Moi aussi j'y arrive :
0 = 0
12*0 = 9534621*0
12 = 9534621

cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lili
fumiste expérimenté


Nombre de messages : 11
Age : 31
Localisation : Auriol
Date d'inscription : 07/09/2006

MessageSujet: Re: Quelques blagues pour matheux   Mar 10 Oct - 19:40

désolé de mon manque de discernement mais j'ai pas du saisir toute la subtilité de l'histoire de l'éléphant.. tu peux la refaire en plus clair STP!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wally
fumiste expérimenté
avatar

Nombre de messages : 29
Age : 30
Localisation : Marseille 6è
Date d'inscription : 12/09/2006

MessageSujet: Re: Quelques blagues pour matheux   Mar 10 Oct - 23:05

A vrai dire moi non plus. Ça doit juste être une référence au produit vectoriel. Donc c'est assez nul en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quelques blagues pour matheux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quelques blagues pour matheux
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BLAGUES pour nos soirs d'hiver..........
» Vos idées de blagues pour le 1er avril.
» quelques imageries pour ce souvenir......
» Quelques questions pour ma présentation
» Quelques idee pour ameliorer l'editeur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Fumistes Corporation 2 :: Détente :: Humour-
Sauter vers: